Mais L'ultimate,
qu'est ce que c'est?

De la tarte au disque ...

Le mot frisbee vient du nom de William Russel Frisbie, fondateur en 1871 d’une boulangerie située près de l’ université de Yale, la Frisbie Pie Company.


C’est en observant les étudiants jouer avec les moules à tarte qu’un certain Fred Morrison eut l’idée de fabriquer un disque en plastique, qui naît officiellement en 1948


En 1957, Wham-O, un fabriquant de jouets lui en rachète l’idée et commercialise alors le « Plutto Platter » rebaptisé ultérieurement frisbee, en hommage à W.R. Frisbie et sa Frisbie Pie Company.

Le frisbee devient un sport à part entière dans les années 60. C’est à cette époque que Wham-O crée l’ Association Internationale de Frisbee (IFA).


Les disques évoluent en même temps que se développent diverses disciplines et les tailles, les formes et les poids varient en fonction de leur utilisation : Golf, DDC (Double Disc Court), freestyle, distance, précision, temps maximum en vol, guts…


Wham-O domine la fabrication du disque jusqu’au début des 90’s avant de se faire racheter par Mattel en 94 : les frisbees jusqu’alors made in U.S.A sont alors fabriqués au Mexique sous licence américaine. Par ailleurs, ils perdent en qualité et deux marques viennent alors concurrencer Wham-O : Discraft qui est aujourd’hui la référence notamment en ce qui concerne les disques d’ultimate, et Innova, plus spécialisée dans les disques de golf…

L'Ultimate :

L’Ultimate naît quant à lui en 1967, développé par les élèves de la Columbia High School à Maplewood (New Jersey). L’objectif est de créer un sport nouveau se référant aux valeurs originelles de l’olympisme. Il apparaît en France à la fin des années 70, et le premier club, le Hot Frisbee Club est fondé en 1980. Ce sport est caractérisé par des valeurs novatrices et qui sont toujours d’actualités

Les Valeurs :

  • Le Fair-Play :

Les sports de disque se basent sur une valeur fondamentale : le fair-play; l’ultimate se joue en auto-arbitrage c’est-à-dire que chacun doit connaître le règlement et être responsable de sa bonne application. Attention, il s’agit bien d’un sport avec ses compétitions, on n’est pas non plus chez les Bisounours !! (même si certains joueurs pensent avoir un jour traversé des arc-en-ciel… Hummm…mais là, on s’éloigne du sujet!) : une faute non appelée peut léser sa propre équipe autant qu’un abus peut porter préjudice à l’équipe d’en face.

A chaque fin de compétition, même au plus haut niveau, chaque équipe se voit attribuer une note de fair-play de 1 à 10 par les autres équipes, et un prix du fair-play est décerné. Bon, je ne vous cache pas que la notation du fair play reste souvent débattue, puisqu’il n’est pas toujours évident d’être objectif sur une telle question.

  • Mixité :

L’ultimate frisbee prône également la mixité ; autant dire que c’est plutôt rare dans le sport. Il existe un championnat mixte (coed) imposant au moins la moitié de filles sur la ligne… enfin presque puisque si vous avez bien lu jusqu’ici, le nombre de joueurs est impair!

Au niveau international, il y a donc 5 catégories par compétition : open, féminine, mixte, juniors et masters.

Les Règles en 10 points :

  • But du Jeu :

L’ultimate se joue avec deux équipes de sept joueurs chacune

et un disque (frisbee).
Le terrain a une surface de 100 m par 37 m.
En salle, il se joue sur un terrain de handball avec cinq joueurs

par équipe. A chaque extrémité du terrain il y a une zone d’en-

but de 18 m (extérieur) ou 6 m (en salle).

  • Engagement :

Au début du jeu et après chaque point marqué les équipes se tiennent sur leur ligne de but. L’équipe qui a marqué le dernier point lance le disque. L’autre équipe prend possession du disque là où il atterrit et devient alors l’équipe attaquante.

  • Score :

 Un point est marqué quand l’équipe offensive attrape le disque dans la zone d’en-but de l’équipe adverse. Le point n’est valable que si c’est un joueur de l’équipe offensive qui a lancé le disque.

  • Les Lignes :

 Un disque est en jeu quand il est attrapé dans le terrain. Les lignes de touche et de fond sont hors limites. Pour marquer un point, un joueur attaquant doit donc attraper le disque dans la zone d’en-but, sans toucher une des lignes.

  • Jouer le disque :

 Un joueur en possession du disque peut le jouer dans n’importe quelle direction. Il doit le faire dans les dix secondes; un défenseur se tient devant lui et compte jusqu’à dix. Le joueur en possession du disque ne doit pas marcher, mais peut établir un pied pivot.

  • Changement de possession du disque :

 L’équipe qui défend prend possession du disque quand le lancer d’un joueur de l’attaque est intercepté. Par exemple le disque a touché le sol, est intercepté ou attrapé en dehors du terrain. L’équipe qui défendait devient maintenant l’équipe attaquante.

  • Remplacement des Joueurs :

 Après chaque point les équipes peuvent remplacer autant de joueurs qu’elles le souhaitent.

  • Sport sans contact :

 L’ultimate est un sport sans contacts. Les contacts physiques ne sont pas autorisés.

  • Fautes :

 Quand une faute est constatée un des joueurs appelle « FAUTE ». Tous les joueurs s’arrêtent immédiatement et le jeu est stoppé. Le but est de reprendre le jeu comme si la faute n’avait pas eu lieu. Quand les joueurs ne peuvent se mettre d’accord le disque retourne au dernier lanceur et le jeu reprend de là.

  • Sans arbitre :

 Le fair-play est un aspect important de tous les sports de disque. Comme les autres sports, l’ultimate se joue sans arbitre. Les joueurs sont eux-mêmes responsables du bon déroulement du jeu.